Télécharger Power play Gratuit

Yamatogawa: Power playTélécharger PDF MOBi EPUB Kindle


DescriptionShadahl est un roi démoniaque assoiffé de sexe qui tente de rassembler en un harem toutes les plus belles filles du royaume. Ses plans sont contrecarrés par trois chevaliers-magiciennes, forçant son familier, Saha, à risquer un sort de téléportation. Malheureusement, dans sa hâte, Saha mélange au sort de téléportation un sort de réincarnation… Des années plus tard, Shadahl, devenu Sadaharu, un otaku puceau fan de Hentaï, voit tomber du ciel son ancien familier qui se transforme sous ses yeux en une beauté brune aux cheveux argentés…

Dans un univers typé fantasy, Shadar est un roi démoniaque, le roi des incubes, dont l'ultime but est d'asservir toutes les femmes du monde pour en faire ses esclaves sexuelles, afin de satisfaire continuellement sa libido démesurée. Pour construire son harem, il peut compter sur son fidèle familier, la belle démone Sarah, tout aussi insatiable que lui... jusqu'au jour où débarquent les trois guerrières magiciennes venues stopper ses ambitions. Maria, Eclair et Mina ont une mission : accumuler par le sexe tout le jus démoniaque de Shadar pour qu'il ne puisse plus commettre ses méfaits. Mais elles risquent bien de se retrouver prises au piège... avant que tout ne s'arrête. La cause ? Un retour à la réalité, dans le Japon contemporain. Car tout ceci n'est qu'un fantasme de Sadaharu, jeune homme otaku et puceau qui, à ses heures perdues, développe des jeux vidéo pornographiques.
Ainsi poursuit-il sa vie médiocre, jusqu'au jour où il a la surprise de voir réellement débarquer dans sa vie la vraie Sarah, en chair et en os ! Tout en se jetant sur lui, celle-ci lui fait des révélations troublantes : l'histoire de Shadar n'est pas qu'un fantasme vidéoludique, a pris consistance, il ne serait autre que la réincarnation du roi des incubes ! Tout est voué à recommencer : Sadaharu, entraîné au sexe par l'appétit démesuré de son familier, est à nouveau chargé de réduire en esclavage les femmes, alors même que les trois guerrières magiciennes débarquent à leur tour, à tour de rôle, pour contrecarrer à nouveau ses plans. Sadaharu se retrouve embarqué dans cette folle aventure, est obligé de se taper les trois guerrières qui en veulent à sa libido tandis que son familier lui met constamment la pression... Mais lui n'a que faire de tout ceci et de la mission qui lui incombe, car la seule fille qu'il veut, c'est Sarah, incarnation de son idéal... Mais saura-t-il un jour la satisfaire, elle qui a connu la libido démesurée de Shadar ? Et, surtout, se sortira-t-il indemne de ses joutes sexuelles avec les trois guerrières magiciennes ?

Après le très bon Witchcraft qui témoignait déjà d'une indiscutable inventivité, Yamatogawa nous offre à nouveau un récit où il se fait un plaisir d'utiliser les concepts du jeu de rôle et des pouvoirs magiques pour offrir un nombre incalculable de scènes de sexe débridées. Les premières pages donnent d'ailleurs tout de suite le ton, en nous immisçant dans le jeu où Shadar est au beau milieu de son harem, donnant du plaisir aux femmes. Au programme : tentacules, orgie... Ca annonce tout de suite la couleur.
Et la suite ne laisse jamais retomber le soufflé, le mangaka exploitant à fond son concept pour offrir des situations aussi diverses que variées. Cela, on le doit en premier lieu à chacune des quatre héroïnes. Tandis que la libido insatiable de Sadaharu et de Sarah est un bon prétexte pour enchaîner les parties de jambes en l'air sans le moindre repos, les trois guerrières possèdent des pouvoirs très particuliers pour accomplir leur mission : la branlette, la manipulation de l'eau, la démultiplication. On vous laisse imaginer le nombre de scènes de sexe inventives et farfelues que cela peut créer, comme un passage où Sadaharu se retrouve à faire l'amour à une fille entièrement transparente car faite d'eau, ou une scène de coït en plein ciel. A cela s'ajoutent la capacité de Sadaharu à influer sur les règles de son jeu vidéo pour modifier le comportement des filles, ou les pouvoirs magiques importants de Sarah (se faire pousser un pénis ? Démultiplier Sadaharu pour prendre plus de plaisir ? Aucun problème !), qui finissent d'apporter une grande variété de situations.

Yamatogawa se fait un plaisir de diversifier les scènes et de proposer de l'originalité, en restant dans une ambiance toujours assez déjantée et farfelue, avec un héros qui n'a pas demandé à vivre tout ça, en ressort totalement éreinté tant les filles lui en font voir de toutes les couleurs... mais en profite quand même beaucoup malgré tout ! Quant à l'histoire elle-même, elle reste avant tout un bon prétexte à tous les délires, tient finalement en peu de choses, mais il faut avouer qu'on suit avec plaisir les "déboires" (des jolies filles qui lui sautent constamment dessus, vive les déboires !) de Sadaharu, et qu'on a envie de savoir s'il saura, au bout du compte, amadouer l'insatiable Sarah, d'autant que l'on ressent plutôt bien sa lente évolution, sa prise de maturité au fil des pages.

Graphiquement, quand on a lu How good was I et Witchcraft, on sait déjà à quoi s'attendre niveau qualité. On a pourtant un peu peur dans les vingt premières pages, celles nous immisçant dans le jeu où Shadar est au beau milieu de son harem, tant elles s'avèrent assez bordéliques par moments, avec découpage trop serré, tentacules et jus luisant dans tous les sens. On est ensuite rassuré en retrouvant la maestria de l'auteur pour croquer des filles bourrées de charme, joliment courbées sans en faire trop, très expressives, pas coincées et s'assumant, et dont on ressent réellement le corps se déhancher et s'ébattre avec celui de leur(s) partenaire(s) tant le trait est dynamique et les angles de vue souvent judicieux. C'est globalement un régal pour les yeux, d'autant que l'auteur n'a pas négligé le reste pour autant : les scènes non sexuelles sont plutôt impressionnantes (il faut voir l'arrivée aquatique d'Eclair pour s'en convaincre), et le design des filles est très varié, chacune ayant un visage et une coiffure bien différents, et ayant aussi son armure et ses vêtements, légers cela va de soi (bibi ayant une préférence pour le look vestimentaire très oriental de Mina). De même, leurs caractères sont suffisamment diversifiés, et entre la princesse Maria, la sobre Eclair, la délurée Mina et l'insatiable Sarah, nul doute que chacun aura sa préférence. Par ailleurs, les habitués de l'auteur auront vite reconnu en Sarah le personnage éponyme de la précédente oeuvre de Yamatogawa, celle qui n'était qu'un personnage secondaire dans Witchcraft faisant ici une apparition remarquée en tant que personnage féminin principal. Son caractère est profondément différent, mais c'est avec plaisir qu'on la retrouve.

Une histoire très basique mais qui existe et s'applique à suivre l'évolution de Sadaharu, et un concept exploité à 100% : il n'en faut pas plus à Yamatogawa pour nous offrir ce qui est, à ce jour, sorti de meilleur dans le genre en France. Une perle de créativité, portée par un graphisme léché, des filles vivantes et séduisantes et une ambiance décomplexée et amusante.

Du côté de l'édition, certains pourront reprocher une traduction parfois exagérément vulgaire, mais qui a au moins le mérite d'être vivante et diversifiée dans les expressions. La qualité d'impression est bonne, et on remerciera Taifu pour les 10 pages en couleurs (6 au début, 4 à la fin).


koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Votez pour le e-book:4,5 / 5

 


  • ISBN-10: 2351807707
  • Editeur : Taifu Comics (24 septembre 2013)
  • Collection : Power play
  • Broché: 200 pages

  • Taille totale: 3,5MB

     Livres numériques gratuits
    Format: PDF   - Telecharger Power play PDF
    Format: EPUB - Telecharger Power play EPUB
    Format: MOBI - Telecharger Power play MOBI
    Format: KINDLE - Telecharger Power play KINDLE

    Tags
    : ebook gratuit, comme livre, comme youtube, histoire, blog, numerique, Power play free download, Yamatogawa avis, critique bussi, pdf, critique telerama, résumé complet, Power play pages, epub ddl, fnac livre Power play, comme live, comme Power play, roman, comme film, ebook pdf, comme livre de poche, pdf gratuit, Power play ddl, audio, Power play fnac, telecharger livre , cinema, epub download, avis sur , Power play en poche, resume livre , grand format, mobi, telecharger Power play gratuit, auteur de , film, bussi pdf, critique, Yamatogawa pdf, Power play gratuit, comme paroles, leclerc, Yamatogawa , bussi epub, au cinéma, decitre, genre, comme lyrics, facebook, Yamatogawa ebook, fin, telecharger epub, comme avis, epub gratuit, comme guitare, prix, Yamatogawa poche, avis sur livre Power play, de Yamatogawa critique, histoire vraie, Yamatogawa epub, chanson, extrait, Power play kindle, auteur du livre Power play, , resumé bussi, forum, livre, ebook, Power play collard, epub, Power play résumé, telecharger, Yamatogawa, comme roman, telecharger ebook Power play, bussi, comme tab, Power play pocket, de Yamatogawa, occasion, le film, Power play telerama, Yamatogawa résumé, livre de poche, avis, Power play poche, Power play evene,

    Yorum Yaz
    Arkadaşların Burada !
    Arkadaşların Burada !